Alors que les jours raccourcissent, la Russie se pare de ses plus beaux habits d'hiver, pour faire face aux flocons de neige qui tombent et aux températures qui baissent très sérieusement. Que ce soit pour ses paysages, les sports d'hiver ou pour flâner dans ses plus belles cités et se réchauffer autour d'une boisson chaude, la période hivernale à un goût particulier en Russie et offre des opportunités pour tous les goûts. Face à l'immensité du pays, voici les incontournables, les lieux à voir et les activités à faire absolument, bien emmitouflé dans un manteau chaud.  

©

Une visite de Saint-Pétersbourg

La capitale culturelle de la Russie arbore une atmosphère des plus pittoresques en hiver. Contrairement à l'été où les rues sont inondées de passants, on se promène sur des axes quasi déserts, avec une sérénité feutrée et glacée. On emprunte à pied les canaux enneigés avant de rejoindre les rues qui regorgent de restaurants et de bars. Il est conseillé de se rendre dans les rues Rubinsteina et Dumskaya. Puis après avoir repris des forces avec un repas, on passe voir les plus beaux monuments tels la cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé de Saint-Pétersbourg ou bien on entre au musée de l'Ermitage, l'un des musées d'antiquités les plus grands au monde. Amateurs d'architecture, ce sont 500 palais qui vous attendent, ils abritent un monde de flamboyance rococo, des lustres en diamant et révèlent au fil des pièces toutes les beautés de l'art classique. 

©

Patiner sur le lac Baïkal

Ceux qui sont prêts à affronter des températures avoisinant les -30 °C peuvent ressentir un fort sentiment de liberté en se rendant au lac Baïkal. Il s'agit du plus grand lac d'eau douce au monde et en hiver, il reflète les couleurs du ciel des différents moments de la journée. On y pratique un large panel d'activités, comme le patinage, la luge ou pourquoi pas le hoverboard. L'immensité du lieu donne le sentiment d'être seul au monde. Mais on peut aussi rejoindre les infrastructures environnantes pour pratiquer les sports d'hiver comme le ski, ou bien pêcher en toute tranquillité. Le lac offre la possibilité de camper juste au bord, et il est aussi possible de rejoindre une cabane en bois au bord de la rivière pour se réveiller face à un spectacle naturel incroyable.

©

Expédition sur l'île de Kiji 

L’île avec la magnifique cathédrale en bois qui interpelle le regard, c’est la fameuse île de Kiji qui prend place sur le lac Onego. Il n'y a aucune route pour y accéder et au cœur de l'hiver, il n'y a plus qu’à s’habiller en combinaison polaire bien chaude, à enfiler un casque et à enjamber sa motoneige pour sillonner la plaine glaciale. L'expédition se poursuit jusqu'à ce que les coupoles de la cathédrale de la Transfiguration se dévoilent à l’horizon. Pour avoir la chance de visiter le célèbre ensemble en bois au cœur de la saison hivernale, il n'y a que deux moyens :  la motoneige ou l’aéroglisseur. Une expédition revigorante et qui ne manque pas de séduire les inconditionnels d'architecture et de lieux sacrés.

©

La découverte de Vladivostok 

La ville de Vladivostok est connue pour être le terminus du Transsibérien, la plus longue ligne de train au monde. C'est aussi une ville charmante dans laquelle il faut s'arrêter, ne serait-ce que pour avoir le sentiment d'être au bout du monde. On commence par rejoindre le Nid d'Aigle pour bénéficier d'un joli panorama sur la ville, puis on flâne dans le centre-ville et on rejoint la rue pavée de Fokina Oulitsa, pour s'arrêter manger dans un restaurant. C'est alors le moment d'aller voir ses plus belles églises orthodoxes, un incontournable en Russie. Pour se défouler, le Sup-Surfing est une activité qui fait de plus en plus d'adeptes à Vladivostok. Pourquoi ne pas alors s'adonner alors à une bonne séance de sport dans la baie de Sobol, avant de finir par aller voir le phare de Tokarevski, l'un des plus anciens phares d'Extrême-Orient.  

©

Escapade en Carélie 

Située au nord de Saint-Pétersbourg, la république de Carélie est recouverte de forêts pittoresques et on y trouve aussi plus de 60 lacs gelés en hiver qui sont un terrain propice aux balades en chien de traîneau ou à motoneige. Dans cette somptueuse région qui rappelle certains romans de Tolstoï, on découvre une architecture en bois d'une beauté à couper le souffle, dont un grand nombre de cabanes construites en rondins de bois et dans lesquelles il fait bon se réchauffer le soir venu autour du feu. La Carélie est une région de choix pour profiter de tout ce que l'hiver fait de mieux : la neige en abondance, les balades au cœur de la nature et les instants réconfortants dans des structures en bois qui ne demandent qu'à accueillir les visiteurs.

©

Randonnée dans le Parc naturel des colonnes de la Lena

Le Parc naturel des colonnes de la Lena est réputé pour son impressionnante colonne rocheuse. Cette beauté naturelle lui vaut d'ailleurs d'être inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2012. Il y a un charme tout particulier à effectuer des randonnées dans ce splendide lieu en hiver pour aller découvrir les spectaculaires colonnes rocheuses de près de 100 mètres de haut qui longent les bords du fleuve de la Lena. Pour information, les colonnes sont nées de l'amplitude annuelle des températures qui atteint presque 100 °C, entre des hivers où il peut faire jusqu'à -60 °C et des étés où le mercure grimpe jusqu'à 40 °C. 

©

Sotchi, paradis des sports d'hiver 

La ville de Sotchi, qui a accueilli les Jeux olympiques d'hiver en 2014, est un lieu privilégié pour les amateurs de sports d'hiver. Elle offre un cadre idéal en Russie à tous ceux qui souhaitent fuir des conditions extrêmes. Les pistes de ski et de snowboard sont d'une excellente qualité et se trouvent seulement à une courte distance du bord de la mer Noire. En plus de profiter des nombreuses activités sportives proposées, il ne faut pas non plus manquer de se rendre au jardin botanique, de faire l'excursion du domaine olympique et de s'installer aux terrasses des restaurants, la ville affiche en effet une température moyenne en journée l'hiver de 6-8 °C.

©

La Iakoutie, terre d'aventures 

La Iakoutie est le territoire le moins peuplé de Russie et abrite 15 % de la nature sauvage de la terre ! Les chaînes de montagnes et la toundra attendent les visiteurs aventureux, et qui n'ont pas peur d'affronter des conditions extrêmes, puisque 40 % du territoire se trouve dans le cercle polaire arctique et que les températures peuvent atteindre les -50 °C en hiver. Mais pour les sensations fortes procurées en chiens de traîneau ou à motoneige, pour être confronté à l'immensité des paysages et plonger au cœur d'un mode de vie traditionnel où les indigènes Iakoutes empruntent des chemins en traîneau de rennes, cette expédition vaut définitivement le coup. 

©

Expédition dans l'une des villes de l'Anneau d'Or

L'Anneau d'Or est un ensemble de huit villes qui se situent à une courte distance en train au nord-est de Moscou. Lors d'un séjour dans la capitale russe, il faut aller voir quelques-unes de ces cités authentiques, qui offrent une immersion dans une Russie plus rurale, celle des églises, des monastères et des kremlins. L'hiver et la neige créent une atmosphère particulière lors de ces expéditions qui conduisent les visiteurs à Rostov Veliki, la plus vieille ville de Russie et dont deux cathédrales sont classées au patrimoine mondial de l'Unesco, ou bien encore Souzdal, ville la mieux préservée aux abords de Moscou, et qui est sans doute la plus pré-soviétique. 

©

Flâner dans les parcs enneigés de Moscou 

Moscou est particulièrement charmante en hiver. On y fait du patin à glace sur la plus grande patinoire d'Europe à VDNKh, on en profite aussi pour aller sur la place Rouge observer un patrimoine architecturale d'exception. Puis il y a les nombreux parcs enneigés de la ville. Bien emmitouflé dans des vêtements chauds, on prend la direction du parc Zariadié, dont la plateforme suspendue dans les airs offre une incroyable vue sur le Kremlin et sur la rivière Moskva. Dans le parc Gorky, on flâne dans les allées, on passe par la patinoire ou au musée d'Art moderne Garage, et puis on finit par rejoindre l'un des stands pour acheter un café et se réchauffer, au milieu du paysage immaculé.

©